Comment bien s'alimenter pendant le CRFPA ?

Vous êtes nombreux à constater les ravages du CRFPA sur votre poids et votre forme : certains perdent jusqu'à 10 kg pendant la préparation estivale, pendant que d'autres prennent de nombreux kilos et ressentent une fatigue importante qui sera présente jusqu'au jour J de l'examen. L'alimentation est une des clefs du succès, si vous négligez votre corps, il vous le fera payer et vous diminuerez vos chances de réussite ! On vous donne nos conseils pour bien vous alimenter pendant les révisions et avoir la forme optimale pour le jour de l'examen !




Pourquoi est-il primordial de bien s'alimenter pour réussir ses examens ?


Une mauvaise alimentation aura des conséquences immédiates sur la préparation de l'examen et la réussite de vos épreuves :

  • vous serez fatigué pendant toute la préparation et aurez du mal à vous concentrer. Il sera donc beaucoup plus difficile d'apprendre et de vous entrainer pour les examens en enchainant les tacos et les burgers. Vous allez diminuer l'efficacité de votre préparation ;

  • vous serez plus souvent malade et donc obligé de vous reposer. Être malade ne serait-ce que 3 jours pendant l'été, revient à perdre 5% de ses jours de révisions (si on compte 60 jours de préparation). Ce n'est pas négligeable et cela peut avoir une incidence sur le résultat final !


Comment adapter son alimentation pour réussir ses examens ?


Une assiette équilibrée et proportionnée pour les examens

Il faut absolument équilibrer vos assiettes pour trouver de la "bonne énergie" qui vous permettra de réviser longtemps et de tenir vos révisions sur la durée.


Un repas équilibré à base de produits frais n'est pas plus long à préparer qu'une commande à domicile ! En plus ça vous permet de vous aérer l'esprit et de quitter le monde du CRFPA le tend de la préparation de votre assiette. Que des avantages !



Une assiette bien équilibrée, pour faire simple, c'est :

  • Un quart de glucides : et pas n'importe lesquels, de bons glucides si possible, c'est-à-dire des sucres lents ! Contrairement aux sucres rapides, ils se diffusent lentement et apportent du carburant pour toute la journée jusqu'au prochain repas. Il peut s'agir des pâtes (au blé complet), du riz (au blé complet), des lentilles, de la patate douce. Les glucides sont l'énergie dont votre corps à besoin pour fonctionner. Vous pouvez en prendre mais encore faut-il qu'ils soient de qualité et que vous soyez raisonnables sur les quantités ;

  • Un quart de protéines : privilégiez là encore de bons aliments, c'est-à-dire les viandes blanches et poissons blancs (oeufs, dinde, poulet, colin, merlan, crevettes, thon etc...). Pour les vegan et végétariens, il existe de nombreuses graines contenant de grande quantité de protéines comme les graines de chia et de bonne quantité de fibres (attention toutefois à ne pas en abuser). Les protéines sont indispensables à vos muscles et sont source de satiété ;

  • Une moitié de légumes : Enfin, une moitié... pour les légumes, vous pouvez y aller à volonté (surtout s'ils sont bio) ! Ce n'est que de la vitamine, ils sont faciles à digérer, sont une bonne source de fibres et ne sont pas caloriques. Donc go go go !


Ce qu'il faut bannir de son assiette

Conseil N°1 : Clairement, il faut bannir les sucres raffinés, c'est-à-dire les sucres rapides ! Même si cela ne fera pas plaisir mais il faut le dire : la pâte à tartiner, le sucre dans le café, les gâteaux et les bonbons n'ont que peu d'intérêts pour la préparation de votre examen. Ces douceurs vont entrainer une augmentation rapide du sucre dans le sang et votre organisme aura tendance à les stocker sous forme de gras et vont être à l'origine de votre prise de poids. Surtout, ils vont vous inciter à grignoter entre les repas et le sucre appelle le sucre.



Conseil N°2 : Limitez les sauces, elle sont souvent très sucrées et les sucres rapides ne sont pas recommandés surtout sur le long terme (pas sous cette forme en tout cas, cf. conseil N°1).


Conseil N°3 : Optez pour de bonnes graisses. Evitez l'huile de tournesol et préférez l'huile d'olive ou l'huile de coco adaptées pour les cuissons à hautes températures.


Conseil N°4 : Evitez les produits ultratransformés. Les céréales industrielles du petit déjeuner ou les plats préparés contiennent souvent beaucoup de sucres, d'additifs qui ne sont pas recommandés. Privilégiez les produits frais et de saison. Le CRFPA est le prétexte pour changer drastiquement ses habitudes du quotidien. Vous ressentirez très vite les effets positifs de ce nouveau mode de consommation.


Conseil N°5 : Evitez les compléments alimentaires et produits hyperprotéinés. Les produits hyperprotéinés sont pleins de fausses promesses et vous aurez constamment faim. Impossible de se concentrer avec un estomac qui gargouille. Il faut bien manger, en quantités suffisantes et de tout ! Pour les complémentaires alimentaires, votre médecin traitant pourra vous aider.


Conseil N°6 : Evitez les boissons sucrées même à 0%. Les jus de fruits et boissons gazeuses sont très sucrés ! Il faut bien évidemment s'hydrater abondamment et là, pas de miracle, c'est de l'eau qu'il faut boire. Le café et le thé (sans sucre!) peuvent être une bonne alternative pour s'hydrater et se réveiller.


Est-ce que je peux grignoter pendant les révisions et entre les repas ?

Si la faim vous tiraille et que les révisions deviennent difficiles, vous pouvez grignoter quelques graines comme des amandes ou noix de cajou. Ce sont de bonnes sources de lipides qui coupent facilement l'appétit. Ajoutez à cela une pomme et vous tiendrez facilement jusqu'au prochain repas.


Et les fast-foods ?


Il faut considérer cela comme un cheat-meal ! Une fois voir deux par semaine et pas plus.

Les fast-foods sont un défoulement immédiatement mais une fois passés, vient le regret. Ils fatiguent beaucoup car sont difficiles à digérer et vous obligent à renoncer à de grandes plages de concentration par la suite. En général, on finit devant la télé pour les digérer et on se promet que demain on commence fort et on se lève tôt (ce que l'on ne fera pas). Donc moins on en prend et mieux on se porte.


QUART D'HEURE DE DROIT

Quart d'heure de Droit est une marque déposée

Abonnez-vous à la Newsletter