CRFPA : Comment réussir sa note de synthèse ? Les éléments clefs à ne pas négliger

Mis à jour : 12 juil. 2019

La note de synthèse est souvent une épreuve nouvelle pour les étudiants qui passent le CRFPA. Complexe aux premiers abords, elle peut devenir rapidement une source importante de points dans la course à l'examen lorsque la méthode est comprise et bien maitrisée.

La note de synthèse est avant tout une épreuve de forme plus que de fond. Elle ne nécessite aucune connaissance en particulier. Une bonne lecture du sujet, la gestion du temps et un respect des règles imposées permettent d'obtenir un grand nombre de points, d'autant plus que son coefficient est élevé.


Le premier conseil et le plus important est de gérer son temps !


L'épreuve de la note de synthèse dure 5 heures ! Ce qui en fait l'épreuve la plus longue du CRFPA. C'est un marathon plus qu'un sprint mais le temps passe très vite et il faut bien le gérer et s'organiser pour s'assurer les plus grandes chances de succès.


1. Organiser la lecture


Commencez par lire les documents dans l'ordre suivant :

  1. Doctrine ;

  2. Lois ;

  3. Jurisprudence ;

  4. Articles de presse.

C'est l'ordre le plus pertinent pour comprendre le thème de la note de synthèse.


Pour chaque type de documents, il est préférable de les lire dans l'ordre chronologique.


Notez au fur et à mesure, sur une feuille de brouillon, pour chaque document, les idées en rapport avec le thème que vous aurez dégagées.


N'hésitez pas à mettre en relation les différents documents afin d'optimiser le temps de lecture. Par exemple, si une note de doctrine fait référence à un texte de loi également présent dans le corpus, lisez immédiatement la loi relative pour mettre en rapport ces deux documents.


2. Classez les idées


Sur une feuille de brouillon rassemblez les idées principales de chaque document. Il faut regrouper les documents en 4 idées principales qui constitueront vos sous-parties. Tous les documents doivent être cités au moins une fois dans votre note de synthèse.


3. L'élaboration du plan


C'est une étape décisive. Elle doit démontrer tout de suite au correcteur (dès son premier survol de votre copie) que vous avez compris le sujet et que vous avez réussi à le synthétiser.


Le plan doit se dégager du classement des idées des différents documents. Il doit apparaitre au fur et à mesure de la lecture des documents.


4. La répartition du temps lors de la préparation du devoir


La répartition du temps lors de l'épreuve doit être à peu près la suivante :

  • la lecture des documents : 2h/2h30 maximum ;

  • organisation des idées et construction de votre plan sur votre brouillon : 45min/1h

  • rédaction de votre devoir : 1h30 à 2h

  • relecture : 15 minutes (à ne pas négliger)

Ce qu'il ne faut jamais faire : essayer de rédiger le devoir au brouillon ! JAMAIS ! Vous n'y arriveriez pas et perdriez trop de temps ce qui finirait par vous pénaliser dans une autre étape importante de votre devoir.


Quelles sont les règles à respecter lors de la rédaction de la note de synthèse ?


1. La forme est essentielle


Le style doit être clair et sobre. Il faut garder à l'esprit le mot de Nicolas Boileau :"ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément". Allez à l'essentiel et ne tournez pas autour du pot.

La Commission nationale a publié un communiqué le 1er février 2019 précisant que l'épreuve est destinée à apprécier notamment les capacités de synthèse de l'étudiant.


Vous ne devez pas dépasser 4 pages : soit une copie double. Il est parfois admis que la première page si elle ne comporte qu'une demi page "à rédiger" (le reste étant occuper par les cadres de correction) n'est pas prise en compte pour le calcul de la taille de votre devoir. L'étudiant utilisera cette demi-page en général pour la rédaction de son introduction.


2. Le ton de la note de synthèse doit être neutre


Vous ne devez pas prendre parti dans la rédaction de votre devoir. Il faut restituer sur un ton neutre, les éléments importants que vous avez identifié dans le sujet.

La Commission nationale indique dans son communiqué que la note de synthèse doit consister en une synthèse objective des éléments du dossier documentaire, et seules les informations contenues dans le dossier peuvent être utilisées. La référence au numéro du document peut s’avérer nécessaire à la bonne compréhension de la synthèse et est recommandée.


3. Votre plan doit être équilibré


Les sous-parties doivent être de taille équivalente et développer des idées aussi essentielles les unes que les autres.


Un bon moyen de se rendre compte de l'équilibre du devoir est de s'assurer que vous avez cité un nombre à peu près équivalent de documents dans chaque sous-partie.


Les erreurs les plus fréquentes


Il ne faut pas oublier les points suivants qui ont leur importance :

  • Ne citez pas d'extrait des documents. Il faut synthétiser les idées contenues dans les documents ;

  • Vérifiez que vous avez cité tous les documents du devoir (il faut se relire!) ;

  • Un tribunal rend des jugements et une cour des arrêts !

  • Une juridiction rend des décisions ;

  • Un contrat stipule et une loi dispose ;

  • Le Conseil constitutionnel rend des décisions et non des arrêts ;

  • "Etat" prend toujours une majuscule lorsque vous faites référence à l'institution ;

  • Certaines expressions sont à bannir ! Par exemple : "Au jour d'aujourd'hui" ; "Force est de constater que..." ; "

  • On peut dire "Bien que" et non "Malgré que" ;

  • Evitez les acronymes et les abréviations. Si vous utilisez des abréviations, il faut les définir au préalable.

Surtout, n'oubliez pas d'être vigilants sur l'orthographe et de prendre le temps de vous relire. La Commission nationale a clairement rappelé que la qualité rédactionnelle est prise en compte (déficiences orthographiques et syntaxiques, impropriétés de termes, inélégance de style, obstacles divers à la lisibilité du texte sont sanctionnés). Vous serez nécessairement désavantagés si votre copie est mal rédigée, peu soignée et avec de nombreuses fautes d'orthographe. C'est élémentaire !


QUART D'HEURE DE DROIT

Quart d'heure de Droit est une marque déposée

Abonnez-vous à la Newsletter