Les fautes d'orthographe à éviter lors de vos examens de droit

La matière juridique est une matière entre autres littéraire. Peu importe l'exercice de droit que vous devrez réaliser, vous serez nécessairement noté sur votre capacité à rédiger et à bien vous exprimer.

Pour obtenir une note honorable à votre examen de droit, la forme compte autant que le fond.

Cela passe donc nécessairement par une bonne connaissance de quelques règles d'orthographe, de grammaire et de conjugaison.


Les principales règles d'orthographe à maîtriser


L'accord du participe passé

Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire "être" s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe. Avec l'auxiliaire "avoir", le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct (COD), si celui-ci est placé avant. S'il est placé après, alors le participe passé reste invariable.


La distinction du verbe à l'infinitif / verbe au participe passé

Il ne faut pas confondre le participe passé des verbes du premier groupe en "é" avec l’infinitif de ces verbes en "er".

Pour éviter la confusion, il faut simplement remplacer le verbe par un autre du troisième groupe, comme le verbe "mordre" : cela aide à trouver s’il s’agit du participe passé ou de l’infinitif.


L'utilisation des majuscules

Les noms des organismes, lorsqu’il en existe plusieurs de leur espèce, ne prennent pas de majuscule ; c’est le nom propre ou le nom de spécialisation qui les accompagne éventuellement qui la prend : le conseil général d’Île-de-France, la cour d’appel de Versailles, la mairie de Paris, l’académie de Toulouse, la bibliothèque Mazarine.

En revanche, s’ils sont seuls de leur espèce (à l’échelle nationale ou internationale), le premier mot nécessaire à l’identification porte la majuscule, ainsi que les adjectifs le précédant éventuellement : l’Académie française, la Bibliothèque nationale, la Cour de cassation, le Conseil de l’Europe, les Nations unies, …

Pour l'Académie française, on met la majuscule à code, comme dans le Code civil, le Code pénal, le Code forestier, le Code de l’urbanisme.



Quelques erreurs fréquentes à éviter


L'étudiant en droit doit spécifiquement éviter de faire des erreurs sur les mots qu'il va habituellement utiliser comme ceux qui suivent :

  • Arrêt / Jugement : Le mot "arrêt" désigne une décision rendue par les juridictions civiles de degré supérieur, par opposition aux "jugements" qui sont rendus par les juridictions du premier degré (Tribunal de grande instance, Tribunal d'instance, Tribunal de commerce,...).

  • Au terme de / Aux termes de : La locution "au terme de" signifie "à la fin de" et renvoie à la conclusion ("au terme de cette démonstration, la responsabilité de l'auteur est à retenir") ; la locution "aux termes de" marque le fait de suivre des dispositions prévues par un texte légal ou une convention ("aux termes de l'article 1240 du Code civil, la responsabilité de l'auteur est engagée").

  • Davantage / D'avantage : Le mot "davantage" signifie "plus de" ("davantage de conditions doivent être réunies pour retenir la responsabilité") ; le mot "d'avantage" est utilisé lorsque l'on parle de l’avantage, du bénéfice de quelque chose ("tel statut n'a pas d'avantage en matière fiscale").

  • Différent / Différend : Le mot "différent" est un adjectif qui signifie "qui présente une différence" ; le mot "différend" est un nom qui signifie "un débat, une contestation".

  • Dommages et intérêts : Il s'agit d'une somme d'argent due par un débiteur pour réparer un dommage subie par le créancier ; expression invariable qui supporte toujours le pluriel.

  • Du / dû : Le mot "du" est un article partitif qui est la forme contractée de "de+le" ; l’accent circonflexe sur "dû" s’impose lorsqu’il s’agit du verbe "devoir " au participe passé, cet accent circonflexe disparaît au féminin et au pluriel (due, dus, dues).

  • Malgré que : Pour l'Académie française, la locution conjonctive ne peut exister qu'employée avec le verbe "avoir" conjugué au subjonctif ("Malgré que j’en aie" ; en dépit de moi, de ma volonté : "Je reconnais les mérites de mon rival, malgré que j’en aie"). Il est recommandé d'éviter l'emploi de ce mot dans le sens de "Bien que, quoique".

  • Quand / Quant : Le mot "quand" est une conjonction qui signifie "lorsque" ("quand les conditions seront réunies, la responsabilité pourra être retenue") ; le mot "quant" est une locution qui est suivie d'une préposition comme "à, au" et que l'on peut remplacer par "en ce qui concerne" ("quant à l'auteur du dommage, sa responsabilité sera retenue").

  • Stipuler / Disposer : Le verbe "stipuler" vient du latin "stipulo" qui signifie promettre, la promesse est à l’origine du contrat donc on utilisera "le contrat stipule, la loi dispose".

  • Terme / Therme : Le mot "terme" renvoie à la fin de quelque chose à ne pas confondre avec le mot "therme" qui désigne un lieu où se situaient les bains chauds dans la Rome antique.

  • Voie / Voix : La "voie" vient du latin "via" qui signifie un espace à parcourir, une direction à suivre ; la "voix" vient du latin "vox" qui désigne le son produit par les cordes vocables.


Nos conseils pour progresser en orthographe

Pour progresser, il existe deux points essentiels.

D'une part, il faut impérativement lire et apprendre. La lecture permet d'apprendre l'orthographe par la visualisation. L'apprentissage passe aussi par le recours systématique à un dictionnaire dès lors que vous avez un doute sur l'écriture d'un mot. Ne cherchez pas à utiliser systématiquement un synonyme car derrière chaque mot se cache une signification particulière et il serait dommage que vous perdiez de la précision dans vos propos.

D'autre part, il faut s'entrainer en rédigeant. La prise de notes de vos cours peut vous conduire à ne plus prendre le temps d'écrire correctement et entièrement des mots. Ainsi, dès lors que vous devrez faire un devoir, entrainez-vous à le faire entièrement et sérieusement. Allant plus loin, nous vous conseillons de faire des devoirs de manière manuscrite car lors de vos examens en droit, vous devrez rédiger à la main, sans le correcteur automatique !

De manière générale, n'hésitez pas à répertorier vos erreurs pour éviter qu'elles ne se reproduisent. Dès lors qu'un correcteur vous en signalera une dans votre copie, notez-là !

Enfin, le jour de l'examen, il faut impérativement prévoir un temps de relecture.

QUART D'HEURE DE DROIT

Quart d'heure de Droit est une marque déposée

Abonnez-vous à la Newsletter