Quel est le revenu d'un avocat en sortie d'études ?

Dans l'inconscient de certains (qui souvent n'appartiennent pas au monde judiciaire), les avocats seraient des nantis bénéficiant de confortables revenus et d'un train de vie luxueux. Si cela peut-être vrai pour quelques-un, la grande majorité connait des revenus beaucoup plus modestes. Quels sont les revenus des jeunes avocats débutant dans la profession ?

Quelle est la différence entre honoraires, salaire, revenu, rémunération ?


Le terme de "revenu"se rapporte aux honoraires perçus par l'avocat et non à un salaire. Les avocats peuvent être salariés mais c'est une situation qui est relativement rare.


La différence a son importance. Le salaire net est un montant relativement fixe versé à l'avocat et représentant les revenus réellement perçus par lui. Il se distingue des honoraires qui sont des revenus auxquels il faudra défalquer un certain nombre de charges et impôts afin d'obtenir la rémunération réellement perçue par l'avocat.


L'honoraire peut être un montant fixe versé à un avocat ayant le statut de collaborateur par la structure d'avocats avec qui l'emploie ; on parle alors de rétrocession d'honoraires parce que la structure rétrocède une partie des honoraires qu'elle a perçu.

Le montant de l'honoraire reçu est plus aléatoire lorsqu'il s'agit des sommes facturées par l'avocat directement à son client. Le chiffre d'affaires de l'avocat dépend alors directement de sa clientèle et de son activité.


A titre d'exemple et pour avoir un ordre d'idée :


Des revenus avec de fortes disparités


Le rapport de février 2017 sur "l'avenir de la profession d'avocat" estime le revenu annuel médian de la profession d'avocat à 44.000 euros avec une décroissance depuis plusieurs années. Il note l'existence de disparités entre Paris et la province mais également entre femmes et hommes au sein de la profession.


Les avocats après l'obtention de leur diplôme soit dans leurs premières années d'exercice ont un revenu annuel moyen de 29.776 euros et le revenu annuel médian s'établit à 30.329 euros. Attention, comme expliqué précédemment il s'agit d'honoraires et non de salaire. Il faut donc déduire de ce revenu les charges et cotisations qui diffèrent. Le revenu net réel de l'avocat est donc bien inférieur.




La Fédération Nationale des Unions de Jeunes Avocats (FNUJA) arrive à des chiffres approximativement similaires. Il existe là encore de grandes disparités entre les différents barreaux parisiens et de province.

La rémunération au Barreau de Toulon pour une première année commencerait à 1.600 euros tandis qu'à Paris elle commencerait à 2.900 euros (Source : Tour de France des rétrocessions 2016).



Existe-t-il un revenu minimum imposé ?


L'article 14.3 du RIN impose au Conseil de l'Ordre de chaque Barreau de fixer un revenu minimum à verser pour aux collaborateurs qui sont dans leurs premières années d'exercice : "Pendant ses deux premières années d’exercice professionnel, l’avocat collaborateur libéral doit recevoir une rétrocession d’honoraires qui ne peut être inférieure au minimum fixé par le Conseil de l’Ordre du barreau dont il dépend".

Par exemple, pour les collaborateurs libéraux inscrits au barreau de Paris, la rétrocession mensuelle d’honoraires ne peut être inférieure à 90 % du plafond mensuel de la sécurité sociale en première année, et à 100 % de ce plafond en deuxième année d’exercice professionnel, arrondis à la centaine d’euros supérieure. A partir de la troisième année, il n’y a pas de minima prévu par les textes mais la rétrocession mensuelle d’honoraires à Paris ne saurait être inférieure à celle de deuxième année.

Allant plus loin, les différentes associations de jeunes avocats mettent tout en oeuvre pour que le minimum retenu par l'Ordre soit le "Tarif UJA". C'est un tarif calculé au plus proche de la réalité des frais de l'avocat et qui permet de ne pas le mettre en difficulté.

En 2019, le tarif UJA à Paris était fixé à 3.900 euros hors taxes pour la 1ère année et 4.300 euros hors taxes pour la deuxième année. Le Conseil de l'Ordre de Paris "recommande" (sans imposer) aux cabinets d'appliquer le tarif UJA.


QUART D'HEURE DE DROIT

Quart d'heure de Droit est une marque déposée

Abonnez-vous à la Newsletter